Biodiversité

Plan de conservation de la biodiversité

En 2017, nous lancions notre Plan de conservation de la biodiversité. Mis sur pied à la suite du Plan de gestion de la conservation de la biodiversité en 2016, il est issu d’une grande consultation de 15 communautés d’intérêts parmi lesquelles figure l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT), le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni (Pikogan), ainsi que la Ville de Malartic et ÉcoMalartic.

Les objectifs du Plan de conservation de la biodiversité sont multiples. Au-delà de la consolidation des actions déjà en place, nous souhaitons structurer notre démarche à long terme grâce à la définition de grandes orientations et la mise en place de nouvelles actions.

 

Les grandes orientations du plan de conservation de la biodiversité
Cible 1 – Protéger et restaurer les écosystèmes
  • Orientation 1 : Tenir compte des écosystèmes lors de la planification de projets à toutes les phases de ceux-ci.
  • Orientation 2 : Minimiser les impacts sur la biodiversité.
  • Orientation 3 : Contribuer au maintien ou à la restauration de la biodiversité.
Cible 2 – Élaborer des outils favorables au maintien de la biodiversité
  • Orientation 4 : Développer des outils d’encadrement et de formation afin de sensibiliser, former et éduquer les parties prenantes.
  • Orientation 5 : Collaborer et partager les connaissances avec le milieu.
Cible 3 – Acquérir des connaissances
  • Orientation 6 : Mettre en place des outils pour favoriser l’acquisition d’information sur les sites.
  • Orientation 7 : Participer à des projets de recherche.

 

Plan de compensation pour la perte des milieux humides et de l’habitat des poissons

Le décret accordé en 2017 concernant notre Projet Extension Malartic prévoit la mise en œuvre d’un plan de compensation pour la perte de milieux humides.

Dans cette perspective, plusieurs projets retenus en concertation avec le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont commencé à être mis en œuvre en 2018 :

  • Bassin Sud-Est : restauration des milieux humides à la fermeture de la mine.
  • Chaire de recherche : subvention à la Chaire de recherche sur la biodiversité en contexte minier de l’UQAT sur la période 2018-2021.
  • Parc linéaire de la rivière-Malartic : début des échanges concernant le nettoyage de la rivière et l’aménagement de parcs récréatifs dans la ville de Malartic, en collaboration avec les autorités municipales.
  • Aménagement faunique du lac Parguière : début des échanges sur la préservation d’habitat de la faune et de la flore avec Canards illimités, un organisme à but non lucratif de conservation des milieux humides.
  • Pont du chemin Halet : nettoyage de la rivière et démantèlement de l’ancienne structure de pont effondré dans la rivière, afin de favoriser la remontée des poissons en période de frai.
  • Contribution financière auprès du Ministère des Forêts de la Faune et des Parcs pour le démantèlement d’un pont, dont l’effondrement éventuel menace une frayère à esturgeon.
  • Aménagement faunique du marais Fiske : début des échanges sur la réfection d’une digue afin de préserver l’habitat de la sauvagine avec Canards Illimités.